La Société Royale Grande Harmonie

Escrime - Bruxelles

Prochaine compétition : le 01-01-1970

Les dates importantes

 Novembre 2017>
LunMarMerJeuVenSamDim
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30    

Le Club : Historique

Le Cercle des Armes de la Société Royale "La Grande Harmonie" existait déjà depuis plusieurs années en tant que section de cette fort ancienne Société bruxelloise lorsqu'il fut officiellement reconnu par la Fédération Royale Belge des Cercles d'Escrime en 1925.

En effet, la Société « La Grande Harmonie » fut créée en 1811 par un groupe de musiciens. Son développement et sa notoriété furent très importants au XIXème siècle à Bruxelles, à telle enseigne que le Roi Léopold Ier lui accorda le titre de Société Royale dès l'année 1831.De nombreux membres de La Grande Harmonie jouèrent un rôle important lors de la révolution de 1830.La Brabançonne fut rédigée et mise en musique par deux membres de La Grande Harmonie (Jenneval et Van Campenhout).
Ses relations privilégiées avec la monarchie belge en firent une des sociétés les plus recherchées par la noblesse et la bourgeoisie bruxelloise, et les bals et concerts donnés dans ses prestigieux locaux de la rue de la Madeleine la rendirent fort célèbre.La famille royale y venait régulièrement et d'ailleurs Léopold II était officiellement membre.
La guerre de 1914-1918 et son expropriation provoquèrent son déclin en tant que société artistique et la section « escrime » devint son principal objet après la 2ème guerre mondiale.

Logé au Petit Sablon, dans le superbe Palais d'Egmont , le cercle d'escrime connut une période dorée jusqu'au début des années soixante. La salle d'armes était dirigée et entraînée par l'un des meilleurs Maîtres d'Armes belges, le Professeur Albert Defossé qui y collaborait avec le Professeur Barbier. Le Maître Defossé forma des générations d'escrimeurs qui, aujourd'hui encore, en parlent avec une respectueuse affection. Sous sa férule, La Grande Harmonie, qui comptait de nombreux tireurs internationaux, remporta un grand nombre de titres individuels et par équipes :
10 fois le titre féminin par équipes au fleuret entre 1939 et 1965, 8 fois le titre individuel au sabre et 1 fois le titre par équipes entre 1948 et 1961, 2 fois le titre fleuret par équipes et 1 fois le titre individuel entre 1948 et 1958.

En 1959, le club eut la chance de compter un nouveau Maître qui vînt seconder le Professeur Defossé : le Maître Guy Piedfer qui, venu de France, exerce toujours avec la même verve et dont la notoriété sportive et pédagogique n'est plus à faire.

Durant longtemps, le Cercle a été dirigé par le Président Charles Huybrechts qui remplissait également d'importantes fonctions tant à la Fédération Nationale qu'à la Fédération Internationale. Le Vice-Président était déjà Monsieur Paul Melchers que tous connaissent bien pour les nombreux services qu'il rendît à la Fédération Belge pendant de longues années.

Au début des années soixante, la Grande Harmonie dut malheureusement quitter le Palais d'Egmont. Commença alors une longue errance marquées par plusieurs déménagements et qui provoqua le déclin du club. C'est grâce à MM. Huybrechts et Melchers que le cercle survécut à ces avatars. Ils en furent récompensés lorsque les jeunes de la Grande Harmonie, dynamiquement coachés par Monsieur Georges Bayens, accumulèrent les résultats durant les années septante.

A cette époque, la Grande Harmonie s'installa dans son actuelle salle d'armes à Etterbeek, bénéficiant de l'exceptionnelle et rarissime attention des autorités communales qui pensèrent à construire une salle d'escrime permanente dans leur nouveau complexe sportif.

Au même moment, le Maître Defossé prit sa retraite et fut remplacé par un des meilleurs épéistes de sa génération, le Maître François Dehez (6 fois champion de Belgique à l'épée et une fois au fleuret) qui apporta ses qualités pédagogiques et son expérience de compétiteur.

Début 1980, le Président Huybrechts céda sa charge à Monsieur Yvon Mauquoy, Président fondateur de la Ligue Francophone des Cercles d'Escrime de Belgique. Malheureusement, la maladie empêcha celui-ci de redresser le cercle, qui connaissait un nouveau passage difficile, avec le même talent qu'il avait mis à créer, développer et orienter avec succès la Ligue Francophone.

A son décès, la Grande Harmonie ne comptait plus qu'une poignée d'escrimeurs acharnés qui confièrent la présidence au Docteur Philippe Hanquinet qui, dans la tradition de ses prédécesseurs, assumait des fonctions d'administrateur à la Ligue et à la Fédération depuis la création de la Ligue Francophone.
Actuellement, le cercle des Armes de la Grande Harmonie se porte bien, à la grande satisfaction des « Anciens » qui mirent un point d'honneur à toujours le représenter dignement sur tous les fronts de la compétition, quitte à changer d'arme d'un week-end à l'autre.

La vie des cercles est ainsi faite de hauts et de bas, et leur survie à travers les vicissitudes dépend de la ferveur sportive qui anime leurs membres et dirigeants.

© Copyright Webmaster 2007